biomécanique

La douleur et la connectivité de différentes parties du corps

Dernièrement, j'avais un patient qui se plaignait de douleur au genou et de difficulté à faire certaines activités sportives. La radiographie n'a montré aucune lésion dans le genou. Pendant l'évaluation en physiothérapie, nous n'avons pas pu provoquer la douleur au genou. Par contre, j'ai trouvé une faiblesse musculaire à la hanche et une raideur articulaire assez importante au pied. Donc, mon hypothèse, c'est que les problématiques décelées à la hanche et au pied contribuaient à la douleur au genou, étant donné que toute la jambe comme d'autres régions du corps fonctionne comme une chaîne. Finalement, sans même traiter directement le genou, nous avons réussi à éliminer la douleur et beaucoup améliorer la performance sportive du patient. Bref, dans certains cas, les facteurs contribuant à la douleur dans une partie spécifique peuvent se trouver ailleurs en raison de la connectivité de différentes régions du corps.

La physiothérapie et le sexe

Bien que le sexe est souvent un sujet délicat ou même tabou, ceci est une partie importante de la vie et l'activité humaines. En ce qui concerne la physiothérapie, c'est le volet "activité" qui est bien pertinent. Les rapports sexuels impliquent la plupart du corps, de la tête aux pieds. Les douleurs musculosquelettiques et des symptômes nerveux (picotements, engourdissements) peuvent entraver des actes sexuels ou même être aggravés par ce dernier. En tant que professionnel de la santé, aider à améliorer votre vie sexuelle en traitant des problématiques reliées à la biomécanique fait partie de la gamme des compétences du physiothérapeute. Pour de plus amples renseignements, veuillez me contacter au 514-934-2334 poste 286.

La tendinite à l'épaule

La tendinite à l'épaule est l'inflammation d'un tendon, la partie d'un muscle qui se rattache à l'os. Des mouvements et des positions répétitifs ou des faux mouvements brusques peuvent engendrer une telle tendinite.

Les facteurs contributeurs comprennent souvent une biomécanique fautive que la physiothérapie vise à corriger. Les aspects anatomiques qui peuvent entraîner une biomécanique défectueuse incluent une limitation articulaire à l'épaule ou même au haut du dos, un mauvais positionnement du bras ou du dos durant certains mouvements et un déséquilibre de la force des muscles du membre supérieur et du dos.

L'évaluation en physiothérapie va aider à déterminer les facteurs liés à la douleur et ensuite le plan de traitement sera formulé selon ces facteurs et les besoins et buts du patient. Les séances de traitement peuvent consister en une combinaison de traitements manuels, des exercices et des conseils sur la posture et la réalisation de mouvements spécifiques. Consultez un physiothérapeute agréé pour amorcer la première étape vers une guérison assurée !

Mon approche de physiothérapie personnalisée

L'évaluation en physiothérapie implique une analyse systématique de la problématique (douleur, manque de motricité, etc) pour formuler un plan de traitement approprié aux buts recherchés du patient / client.

Mon approche clinique consiste à déterminer les facteurs contributeurs au moyen de l'évaluation de la mobilité articulaire (la thérapie manuelle), des mouvements qui soulagent et empirent les symptômes (la méthode McKenzie) et de la biomécanique des mouvements et activités affectés (approche posturale).

Cette analyse approfondie permet de pondérer l'importance relative des méthodes ci-dessus dans le soin du patient, ce qui est effectué par le biais de traitements manuels, l'éducation du patient et des exercices prescrits.